Comment transmettre l'Histoire aux jeunes générations? De manière ludique, semble s'être dit le Conseil de la Communauté Marocaine à l'Étranger (CCME).

Ce dernier lance en effet, dans quelques jours, "Marocains : migrants et voyageurs", un jeu éducatif sur la migration marocaine, inspiré d'un précédent livre publié en 2016.

Le jeu se compose de 80 cartes de culture générale, introduisant l'Histoire et les voyageurs Marocains connus, inconnus ou oubliés. On y retrouve des questions de culture générale, pour apprendre où se situent les grottes d'Hercule, comment s'appelait l'explorateur marocain de la Floride en 1527, ou encore qui était Sitt Al-Hurra.

Le jeune joueur répond en sélectionnant l'une des trois propositions, avant de connaître l'histoire cachée derrière la bonne réponse. "Le jeu est conçu principalement pour les jeunes, mais il va quand même plus loin car les parents apprendront autant que les enfants", souligne Philippe Broc, éditeur du jeu à travers la maison "Éditeur de talents".

carte du jeu

Dans l'ouvrage éponyme qui a inspiré le jeu, publié en avril 2016 par le CCME sous la direction d'Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME, 34 auteurs et 60 chercheurs retracent l'histoire de la migration Marocaine. "On a adapté les images du livre aux exigences du jeu et aux goûts des petits, pour transmettre les grandes valeurs de la migration Marocaine", souligne Abdellah Boussouf.

"L'immigration est un phénomème humain qui a traversé tous les peuples depuis la Création"

"Je ne voulais pas simplement faire un livre qui resterait dans une bibliothèque", poursuit Abdellah Boussouf. Le livre inspire alors à Youssef Haji, chargé de mission sur les questions de Culture, Éducation et Identités du CCME, une exposition itinérante, au Maroc et à l'étranger, pour faire découvrir le livre autrement un mois après sa sortie. 

Des ateliers y sont alors proposés. Le but: permettre aux visiteurs et surtout aux jeunes, de s'identifier aux voyageurs marocains, qu'ils soient artistes, religieux, sportifs ou scientifiques. "Ils pouvaient, par exemple, se mettre dans la peau d'un voyageur marocain devenu lauréat de Sciences Po Paris en 1932. On a voulu créer cette dynamique pour changer les mentalités, faire tomber les préjugés sur la migration, parler aux jeunes autrement".

"Il y a quatre éléments qui montrent l'importance de la migration. Elle existe depuis toujours. C'est un élément essentiel dans la connaissance de l'autre, les voyageurs marocains nous ont apporté les savoirs des autres pays. Elle permet de connaître la religion des autres. Enfin, elle assure une prospérité dans le pays d'accueil et de départ : c'est un élément essentiel des relations internationales."

Seconde étape pour prolonger l'expérience du livre, la création du jeu, de nouveau sur une idée de Youssef Haji. "Marocains: migrants et voyageurs" sera disponible dès le 7 mars dans plusieurs librairies du Maroc et sur le site Livremoi au prix de 150 DH. "Nous allons aussi le proposer dans les écoles et aux Académies", affirme Abdellah Boussouf. Et pour aller encore plus loin, le CCME a pour projet d'ouvrir un musée réunissant toutes ses recherches et ouvrages, pour continuer de "combattre les stéréotypes sur l'immigration". 
 

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Yawatani TV

Flash Info

Retrouvez-nous sur Facebook

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois

Ecouter la radioNewsletter