La Ligne à grande vitesse que le Maroc est en train de construire est aujourd’hui l’infrastructure la plus chère d’Afrique, révèle un cabinet d’audit britannique dans une étude.

Selon Deloitte Touche Tohmatsu Limited, cité par le site lemag.ma, la ligne TGV aura coûté en 2018, date de son lancement, 4 milliards de dollars, soit l’infrastructure la plus chère actuellement en construction en Afrique.

Un autre projet marocain prend la seconde place, à égalité avec un projet algérien. Il s’agit de la centrale solaire Noor Ouarzazate dont l’investissement final sera de l’ordre de 2,7 milliards de dollars.

A la 8è place de ce classement, Nador West Med Port dont le coût est estimé à un milliard de dollars.

 

bladi

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Yawatani TV

Flash Info

Retrouvez-nous sur Facebook

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois

Ecouter la radioNewsletter