C’est une grande décision que vient de prendre la Fédération royale marocaine de football (FRMF) à l’issue de sa rencontre avec le ministère de la Jeunesse et des Sports: l’abandon du huis clos.

 

Une rencontre sur le système de gouvernance dans le football marocain s'est tenue, ce jeudi 7 mars à Rabat, entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Parmi les décisions prises: l’annulation du huis clos en raison de sa contre-productivité et de ses conséquences négatives sur les clubs.

Cette sanction, qui vise essentiellement à punir les dérapages des supporters, pénalise les finances des clubs alors que leurs budgets restent très déficitaires. Elle sera adoptée après l'assemblée générale ordinaire de la FRMF. Reste à savoir ce qui remplacera cette mesure punitive car en l'état, le message envoyé aux fauteurs de troubles ne risque pas de faire diminuer les actes de vandalisme.

Ladite rencontre a connu la participation du ministère de l'Intérieur, de la Direction générale de la Sûreté nationale et des présidents des clubs de Botola. Elle a permis de discuter du système de gouvernance dans le football marocain, en considérant que la plupart des clubs ont reçu une accréditation de la part du ministère de la Jeunesse et des Sports pour devenir des sociétés sportives.

Il a également été décidé d’offrir à ces dernières une subvention de 7 millions de dirhams.

le360