La sortie du maillot officiel de l’équipe nationale du Maroc pour le Mondial 2018 a dû être retardée en raison d’un éventuel piratage.

 

L’équipementier allemand Adidas, qui confectionne les tenues des Lions de l’Atlas,  a décidé de reporter la commercialisation du maillot officiel que porteront les coéquipiers de Benatia lors du Mondial 2018. Si l’on en croit le quotidien Al Massae de ce 27 mars, Adidas a dû retarder cette sortie de peur de voir le maillot des Lions de l’Atlas piraté.

La marque aux trois bandes, ajoute le quotidien arabophone, attend donc le moment opportun pour la livraison dudit maillot, même si ce retard préoccupe énormément les supporters de l’équipe nationale, qui veulent se procurer le dernier maillot des Lions de l’Atlas bien avant l’entame de la Coupe du monde.

Le journal précise que l’équipementier en question a déjà dévoilé les maillots de douze équipes nationales, tout en continuant à faire le black-out sur celui de trois autres équipes nationales, dont le Maroc qui évolue toujours, en tout cas ces jours-ci en amical, avec son ancien maillot. 

La contrefaçon étant  courante au Maroc, plusieurs maillots ont déjà circulé dans le commerce mais il semblerait qu’aucun n’a réussi à anticiper le vrai maillot que porteront les Lions de l’Atlas à Moscou.

Par ailleurs, le journal rappelle que plusieurs clubs marocains ont souffert, par le passé, du piratage de leur maillot. Il ajoute, également, que certains équipementiers, à l’image de «Macron» qui habille le Wydad,  ont déclaré la guerre aux usines casablancaises de contrefaçon, qui causent des pertes énormes à tous les fabricants d’origine. Une guerre qui a mené plusieurs commerçants de produits de la contrefaçon devant la justice, conclut Al Massae

Kiosque360