Pour pallier les blessures de Youssef Aït Bennasser et Yassine Ayoub, le sélectionneur des Lions de l’Atlas a fait appel aux Wydadis Mohamed Nahiri et Salaheddine Essaïdi, en prévision de la rencontre amicale entre les Lions de l’Atlas et l’Ouzbékistan, ce mardi au complexe Mohammed V.

 

Léger remaniement dans le groupe d’Hervé Renard. Privé du joueur du SM Caen, Youssef Aït Bennacer, et du milieu de terrain du FC Utrecht, Yassine Ayoub, indisponibles pour blessure, le coach des Lions de l’Atlas a fait appel aux deux joueurs du Wydad, Mohamed Nahiri et Salaheddine Essaïdi, vingt-quatre heures seulement avant le match amical qui opposera, mardi soir au complexe Mohammed V, le Maroc à l’Ouzbékistan, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du mardi 27 mars.

Mais les mauvaises nouvelles de blessures s’arrêtent là pour Hervé Renard, qui pourra de nouveau compter sur sa pépite du Real Madrid, le latéral droit Achraf Hakimi, ainsi que de son défenseur central Romain Saïss, dont la parfaite entente avec Mehdi Benatia dans la charnière centrale des Lions de l’Atlas a quelque peu manqué au match contre la Serbie. Un match dans lequel Saïss devait joueur titulaire, comme la plupart de ceux qui ont joué puisque Hervé Renard a tenu à garder l’ossature habituelle des Lions lors de ce match de préparation.

En revanche, contre l’Ouzbékistan, Hervé Renard se prépare à un large turn-over. Puisqu’il est attendu qu’il aligne plusieurs joueurs qui n’ont pas l’habitude de jouer en tant que titulaires tout en testant quelques nouveaux venus, à l’instar de l’attaquant de Berkane Ayoub El Kaabi et du buteur d’Al Ahly, Walid Azaro. D’autres visages, comme le milieu de terrain de Schalke 04, Amine Harit, ou encore Soufiane Boufal, sont pressentis pour débuter la rencontre contre l’Ouzbékistan.

Kiosque360