Le Raja vient de remporter la 8e coupe du trône de son histoire, mais le calendrier n'attend pas.

 

Les Verts doivent déjà songer au match décalé de la 8e journée face au FUS, jeudi prochain. La finale face au DHJ a laissé des séquelles chez les Rajaouis et quelques joueurs cadres ont tous des pépins physiques.

Juan Carlos Garrido doit déjà penser à l'après finale de la Coupe du Trône. Après son triomphe à Rabat face au DHJ samedi dernier, le Raja doit revenir à la capitale, ce jeudi, pour y affronter le FUS, pour le compte d'un match décalé de la 8e journée du championnat. Sauf que l'effectif des Verts n'est pas sorti indemne de la finale, et Garrido doit trouver des solutions de rechange à ses cadres.

Jawad El Yamiq a terminé les 120 minutes de la finale blessé, et ne sera sûrement pas de la partie face aux Rbatis ce jeudi. Mais ce n'est pas tout, en plus de la fatigue que laissent 2 heures de jeu dans les jambes, Abdelilah Hafidi est lui aussi incertain pour le choc face au Fath. Le joueur avait demandé un changement avant la fin du match, en souffrant d'une contracture au niveau de la cuisse.

Sachant que son métabolisme a sûrement été boosté pour guérir rapidement de sa première blessure avant la finale, Garrido préfèrera le laisser au repos, plutôt que de s'aventurer et le perdre pour plus longtemps. À l'approche du CHAN 2018, Jamal Sellami, le sélectionneur de l'équipe nationale doit être du même avis et préfère voir ses deux joueurs cadres arriver en un seul morceau à la concentration qui aura lieu en décembre avant le début de la compétition (janvier).

 

le360