L’affaire Amine Harit se dirigerait vers une issue favorable pour le Lion de l’Atlas, impliqué dans un accident de la circulation mortel. En tout cas, c’est ce qui est annoncé dans les colonnes du quotidien Al Akhbar daté du 6 juillet.

Le journal explique que le joueur de l’équipe nationale a trouvé un accord financier avec la famille de la victime, décédée à 28 ans après avoir été percutée par le véhicule de Harit. Al Akhbar ajoute que l’international, qui évolue au club allemand du FC Schalke 04, a dû proposer un montant assez important à la famille. Les négociations n’ont pas été faciles et c’est l’avocat du footballeur qui a mis en relation les deux parties.

«Amine m’a dit qu’il a dû répondre à deux ou trois questions à son retour au poste de police», explique Christian Heidel, directeur sportif du FC Schalke 04, selon des propos repris par le quotidien. Amine Harit a ainsi récupéré son passeport et son permis de conduire et pourrait maintenant quitter le Maroc s’il le souhaite après avoir payé une caution décidée par le tribunal.

Le joueur qui a remporté le prix du meilleur espoir dans le championnat allemand la saison dernière ne sera pas obligé d’assister aux audiences. C’est son avocat qui va le représenter. Selon les informations d’Al Akhbar, Amine Harit a préféré rester encore quelque temps au Maroc en compagnie de sa famille.

Les entraînements du FC Schalke 04 reprennent le 29 juillet courant. La période préparatoire précédant le championnat va durer une petite semaine et le Marocain est obligé d’y être présent.

actu-maroc.com