Alger: Le quotidien algérien El Watan a recueilli les propos d’un universitaire américain, sur l’affaire du Sahara.

Jacob Mundy, un universitaire américain, spécialisé dans les études de conflit, à l’université Colgate à Hamilton, dans l’Etat de New York, a déclaré, que le polisario serait incapable de déclencher un conflit armé contre le Maroc, à cause, dit-il, du président algérien, Abdelaziz Bouteflika. 

L’universitaire américain, qui ne cache pas son anti-marocanisme et son alignement, certainement intéressé, sur les positions de la junte algérienne, a déclaré : 

‘‘Il est peu probable que le Front Polisario se lance, dans un avenir proche, dans une guerre et cela par respect pour l’Algérie qui se débat avec la question de l’après-Bouteflika.’’


Jacob Mundy a ajouté que sur l’affaire du Sahara, le Maroc a démontré sa force et la solidité de ses alliances internationales, notamment au sein du conseil de sécurité de l’ONU. 

Commentant la crise actuelle entre le royaume et Ban Ki-Moon, Mundy a ‘regretté’ que 

‘‘En France et aux Etats-Unis, le Maroc est plus important qu’un secrétaire général sortant’’.


Il a ajouté : 

‘‘Le gouvernement français a toujours soutenu le Maroc au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. La France est au Maroc ce que les Etats-Unis sont à Israël.’’


Jacob Mundy a conclu que de la prochaine réunion du Conseil de sécurité sur le conflit du Sahara, le royaume s’en sortirait encore une fois gagnant et que  le Conseil de sécurité de l’ONU s’évertuerait à trouver le moyen de contenter le Maroc et de calmer sa colère.

 

Yawatani.com et lemag.