Cinq centrales syndicales ont organisé, mercredi à Rabat, un sit-in devant le siège du Parlement en protestation contre la programmation de l'examen des projets de lois relatifs aux régimes de retraite, à la Chambre des conseillers «en dehors de la démarche du dialogue social».

Ce sit-in a été marqué par la participation de responsables syndicaux de l'Union marocaine du travail (UMT), de la Fédération démocratique du travail (FDT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et du Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESup).

Les participants à ce sit-in organisé sous la bannière «le mouvement syndical refuse l'adoption du projet gouvernemental des retraites» ont scandé des slogans appelant l'Exécutif à revenir immédiatement sur le projet de réforme des retraites, sur le relèvement de l'âge légal de départ à la retraite, et l'augmentation du montant des cotisations ou encore la baisse des pensions. Ils ont aussi plaidé pour la prise en charge par l'État des deux tiers des cotisations à la Caisse marocaine des retraites (CMR) à l'instar des autres caisses.

Yawatani.com et leseco.