Yawatani

« Sur les pas de Sidi Ahmed Tijani Voyage dans sa zaouia aux quatre coins du monde » est l’intitulé de l’ouvrage de Yasmina Sbihi. Architecte, chercheuse et conférencière au Maroc et à l’étranger, Yasmina Sbihi milite depuis près d’une quinzaine d’années pour préserver le patrimoine soufi. « Le soufisme n’est pas seulement une science ou une doctrine, ce n’est pas une simple prouesse intellectuelle, ni des fantaisies rituelles ou de l’ésotérisme, encore moins un fonds de commerce qui abuserait de la vulnérabilité des gens… Le soufisme est une forme de dévotion mue par l’amour, qui se matérialise autant par nos prières que par nos gestes quotidiens, un engagement, face au Seigneur et face aux Hommes, à porter le Dépôt Sacré». Une vision qu’elle voudrait partager avec ses lecteurs, qu’elle voudrait transmettre à travers ses positions et ses écrits. Loin des sentiers battus, elle nous livre, en 450 pages à travers la zaouia de Sidi Ahmed Tijani et ses voyages dans le monde, les clefs du soufisme.

Yasmina Sbihi a choisi le récit comme genre littéraire, pour nous faire découvrir un monde méconnu de bon nombre d’entre nous. Il s’agit d’un livre de voyage en images, avec le regard pointu de l’architecte, et l’émotion de la musulmane. Son ouvrage sur le soufisme, et en particulier sur les traces de Sidi Ahmed Tijani, a pour visée de démontrer que «l’Islam est Amour, que le cœur de l’Islam comme de toute religion est sa dimension spirituelle.»

Selon l’auteure, « Sur les pas de sidi Ahmed Tijani » a été inspiré par la montée des attitudes extrémistes, matérialisées par la démolition d’une partie du patrimoine de l’humanité. C’est aussi l’expression d’une ferveur spirituelle et d’un engagement citoyen, d’autre part. Le lecteur est invité à un périple pour remonter la filière des Tijanis, et à travers eux le soufisme marocain, avec un mélange rare de sensibilité, de tolérance et de clairvoyance.

«Au-delà d’une quelconque prétention littéraire ou scientifique, ce livre a été écrit aussi pour toucher les cœurs et éveiller les esprits sur l’intérêt et l’urgence de la préservation d’un patrimoine menacé, il s’adresse avant tout aux architectes et artisans du beau», écrit l’éditeur du livre de Yasmina Sbihi, Alioune Gueye.

Conçu comme un beau livre, « Sur les pas de Sidi Ahmed Tijani Voyage dans sa zaouia aux quatre coins du monde » présente une centaine de pages en français et en arabe, qui sont réservées au texte, tandis que 350 pages sont dédiées à l’image. Déclinées en couleur haute résolution, les images -commentées dans les deux langues- sont de très bonne facture, permettant ainsi au lecteur d’avoir à portée main des informations d’une précision et d’une richesse impressionnantes. Une manière de rendre le soufisme accessible à un plus grand nombre. «Au nivellement par le bas, elle a choisi l’élévation par le haut tout en rendant possible des « niveaux de lecture » différents », dixit Alioune Gueye. Il pourrait dans ce sens être aussi un moyen vers un cheminement intérieur.

La Tribune

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois