Yawatani

L’Institut royal Elcano indique que "la volonté du Maroc de contrôler le champs religieux musulman est dans l’intérêt de l’Espagne". 

C'est ce qui ressort d'une étude présentée le 24 novembre à Madrid.

Le plan de prévention de la radicalisation adopté à Madrid appelle les deux parties à collaborer dans la formation des imams, l’enseignement de la langue et de la culture arabes dans les écoles et au financement du culte musulman à Sebta et Mélillia. 

L’étude signale que les services espagnols et le ministère de l’Intérieur jugent que la lutte contre le terroriste islamiste passe par une étroite collaboration avec le Maroc. Le document rappelle les opérations anti-terroristes conjointes menées par les deux parties, le fait que les 800.000 Marocains d’Espagne représentent la première communauté étrangère et la première communauté musulmane du pays.

La sécurité prend le pas

45% des 118 détenus pour jihadisme en Espagne sont de nationalité espagnole et 75% d’entre eux sont originaires de Sebta et Mélillia. Sur les 133 combattants partis d’Espagne rejoindre les rangs des jihadistes syriens et irakiens, 60% sont de nationalité marocaine, 30% sont Espagnols et 10% d’autres nationalités.

Hors sécuritaire, le rapport appelle à un renforcement des relations bilatérales dans tous les domaines. "Il faut saisir les possibles complémentarités entre les deux pays, renforcer les liens entre les sociétés civiles, intensifier les contacts entre les institutions", écrivent les analystes d’Elcano.

Dans ses recommandations au nombre de 11, Elcano appelle "à étendre l’approche pragmatique actuelle des relations bilatérales pour l’étendre à des sujets de fond qui ont parasité la relation dans le passé". Le renforcement des liens entre les deux sociétés est "incontournable".

Si le document salue la bonne santé des relations politiques et économiques, il déplore les déficits sur les plans humain et social. "Entre les deux peuples, de grands niveaux d’ignorance mutuelle existent", note Elcano. Il appelle à multiplier les échanges, la présence culturelle et la communication dans les deux sens.

Le Maroc, troisième client de l’Espagne

"Il est nécessaire, souligne Elcano, de mettre à jour la perception du Maroc et de son économie qui existe en Espagne", en donnant l’exemple de l’industrie. "Peu d’Espagnols savent, écrivent les auteurs de l’étude, que la principale exportation du Maroc n’est pas la tomate, mais des produits des secteurs automobile et électronique intégrés dans des réseaux industriels européens avec une importante participation espagnole."

L’étude appelle à rester rigoureux sur le sécuritaire et à être moins cynique et plus efficace sur les aspects sociaux et humains, le politique et l’économique se portant bien depuis plusieurs années maintenant.

Les liens entre les deux pays, on l’oublie parfois, sont très importants. Outre les 800.000 Marocains qui vivent en Espagne, Madrid fait partie, avec la France, des deux principaux partenaires économiques et financiers du Maroc.

Après l’Union européenne et les Etats-Unis, le Maroc constitue le troisième débouché commercial des entreprises espagnoles.

Espagnols et Marocains constituent des contingents de touristes très importants dans chacun des pays voisin. Des liaisons aériennes relient une demi-douzaine de villes espagnoles dont Madrid, Barcelone, Malaga, Séville, Valence, Bilbao à une autre demi-douzaine de villes marocaines dont Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech et Fès.

Des dizaines de liaisons maritimes relient les ports marocains (Tanger, Nador, mais aussi Agadir et Tarfaya) et espagnols (Tarifa et Algésiras, mais aussi Las Palmas et Barcelone). L’Espagne dispose enfin au Maroc de son plus important réseau éducatif et culturel dans un pays étranger et de représentations diplomatiques dans une demi-douzaine de villes dont Nador et Agadir.

A noter que cette étude disponible en langue espagnole contient également un résumé en langue arabe.

Medias24

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois