Yawatani

Faut-il s’endetter pour acheter un mouton? Comme chaque année, les avis religieux pleuvent sur le sujet à l’approche de l’Aïd Al Adha.

Le président du conseil des oulémas de Témara, Lahcen Skanfal, avait créé un tollé lorsqu’il avait assuré que la religion n’interdit pas le fait de contracter un crédit pour l’Aïd Al Adha. Des propos qui ne sont pas passés inaperçus. En effet, bon nombre de personnes ont estimé que Skanfal fait “la promotion des institutions bancaires” qui lancent plusieurs formules de crédits quelques jours avant la fête du sacrifice pour attirer du monde.

Pour sa part, le président du conseil des oulémas de Oujda, Mustapha Benhamza, a confié à Le Site Info qu’il n’abordera plus ce sujet parce que sa position sur cette affaire est claire depuis bien longtemps.

«Ce sujet a créé le débat à plusieurs reprises. Je préfère, du coup, ne plus l’aborder. Ce qui est certain, c’est que la religion est totalement claire sur la question», a-t-il tranché.

Benhamza avait, en effet, assuré plusieurs fois que la religion interdit de s’endetter pour acheter une bête du sacrifice.

Le Site Info

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois