La liste des nouveaux walis sera présentée lors du prochain conseil ministériel présidé par le Roi. Les noms de certains responsables sortants circulent déjà. 

La liste des nouveaux walis et gouverneurs est fin prête. Selon des sources citées par le quotidien arabophone Al Massae, Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, Charki Draiss, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et Moulay Driss Jouhari, Wali chargé des affaires générales, ont bouclé leur liste de propositions des nouveaux walis et gouverneurs sur le point, donc, de remplacer des noms connus. «La nouvelle liste sera annoncée avant la rentrée parlementaire programmée pour le deuxième vendredi du mois d’octobre», précise le journal dans sa livraison du lundi 5 octobre.

La liste des nouveaux responsables sera validée lors du prochain conseil ministériel, présidé par le Roi. En attendant, les rumeurs vont bon train autour des noms des responsables sortants. Parmi eux, à titre d’exemple, circulent ceux de Zineb El Adoui (Kénitra) et Abdelfattah El Bijoui (Safi). Ces remaniements concernent presque toutes les villes et «s’étendent jusqu’à Es-smara, Tantan et Dakhla où les gouverneurs ont déjà plié bagages et attendent que leur remplacement soit officiel», précise le journal.

Les remplaçants ont d'ailleurs été sélectionnés sur la base de nouveaux critères. Ainsi, les compétences, le sérieux et les résultats des suivis continus ont été adoptés comme premières conditions pour figurer sur cette liste. Cette dernière a été mise en place en fonction du nouveau découpage administratif adopté par le Maroc, soit 12 régions comptant 62 provinces, 13 préfectures et 8 arrondissements.

Par ailleurs, les trois responsables en charge de l’élaboration de cette liste se penchent encore sur le sort de certains walis et gouverneurs qui ont atteint l’âge du départ à la retraite. Tel est le cas, par exemple, du wali d’Agadir.

Yawatani.com