Kiosque360. La rencontre, le 28 mai dernier à Matignon, d’Abdelilah Benkirane et Manuel Valls, le premier ministre français, s’est clôturée sur la mise en place d’une nouvelle feuille de route pour le partenariat bilatéral.

Le Maroc et la France ont mis en place un nouvel accord pour la coopération bilatérale. La XIIe rencontre de haut niveau entre les deux pays, tenue le 28 mai dernier à Matignon, a permis à Abdelilah Benkirane et son homologue français, Manuel Valls, de tracer une nouvelle feuille de route pour le partenariat bilatéral. L’objectif étant de structurer les domaines d’échanges et de coopération entre les deux pays au cours des deux prochaines années.

Selon l’édition de ce 1er juin du quotidien L’Économiste, lors du sommet de Paris, 14 conventions et accords (PME, Télécom, Agriculture, Aéronautique…) ont été signés et quatre domaines de coopération ont été qualifiés de prioritaires, à savoir la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, la formation des jeunes dans les deux pays, la coopération triangulaire tournée vers le continent et l’enjeu environnemental.

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, les deux chefs de gouvernement se sont mis d’accord sur le renforcement des mécanismes de coopération sécuritaires. Il s’agit notamment de l’échange d’informations en cas d’enquêtes conjointes ainsi que d’une meilleure coordination entre les services de sécurité des deux pays.

Pour ce qui est de la coopération judiciaire, le nouvel accord qui vient d’être scellé entre les deux États sera prochainement débattu au parlement français.

Le premier ministre français a d’ailleurs tenu à souligner, lors du point presse organisé à l’issue de cette réunion de haut niveau, que l’objectif de la France est de rester le partenaire de référence du Maroc dans tous les domaines.

Le360