Les forces de la coalition arabe ont intercepté, lundi, deux missiles lancés par le groupe houthi “Ansar Allah”, en direction des villes de La Mecque et Djeddah à l’ouest de l’Arabie Saoudite, rapporte la chaîne de télévision Al arabiya.

Les forces de la défense aérienne saoudienne, ont intercepté lundi, deux missiles balistiques, le premier au dessus de Taëf et qui était dirigé vers la Mecque, l’autre au niveau de Djeddah, a précisé la chaîne, citant des témoins oculaires. Les vidéos partagées montrent la destruction des deux missiles par les forces de la défense aérienne saoudienne, a ajouté la même source.

Selon le journal libanais L’Orient Le Jour, “aucune confirmation officielle n’a émané de l’agence de presse saoudienne ou encore du ministère saoudien de la Défense”. 

Cette information intervient en plein contexte d’escalade des tensions entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, suite à l’attaque, mardi 14 mai, de deux puits de pétroles situés près de la capitale saoudienne. L’opération a été revendiquée par les rebelles houthis pro-iraniens au Yémen contre lesquels l’Arabie saoudite a engagé une guerre depuis 2015.

En juillet 2017, une opération similaire avait eu lieu dans le ciel saoudien: un missile tiré du Yémen avait alors été intercepté près de La Mecque. La coalition arabe avait alors évoqué une “tentative désespérée des rebelles chiites houthistes de perturber le hadj” à La Mecque, rapportait l’AFP.
Huffing Post