Les Académies régionales d'éducation et de formation sont investies d'une mission de service public. L'Etat ne pourra donc en aucun cas renoncer à leur financement. C'est que qu'a rappelé le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans un communiqué publié ce mercredi. 

En réaction à des informations relayées sur des réseaux sociaux, le ministère a indiqué que "certaines personnes tentent de faire circuler des mensonges au sujet du financement des académies régionales".

Rappelant que les AREF bénéficient de financements de l’État sous forme de crédits alloués chaque année, le département de l’Éducation nationale a précisé que le budget du ministère, soit plus de 50 milliards de DH en 2019, est presque entièrement transféré aux Académies régionales d’éducation et de formation.

 

LesEco