La dimension africaine du Maroc est au centre de la politique étrangère du royaume. Le ministère des Affaires étrangères achève actuellement son cadre juridique et organisationnel, en vue d’ouvrir de nouvelles représentations diplomatiques dans le continent.

 

Le Maroc poursuit sa politique africaine et consolide son positionnement dans le continent, en vue de mieux servir l’Afrique et les Africains. C’est dans cette optique que le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale peaufine son arsenal juridique et son cadre organisationnel, afin d’ouvrir de nouvelles représentations diplomatiques dans le continent.

A ce propos, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum, dans son édition de ce mardi, que le Maroc ouvrira prochainement deux ambassades en Zambie et à Djibouti. Toutes les mesures nécessaires ont été prises et toutes les ressources humaines et matérielles seront mobilisées pour que les deux représentations diplomatiques du royaume accomplissent leur rôle dans les règles de l’art. Le quotidien rappelle que la décision d’ouvrir une ambassade en Zambie a été prise lors de la visite du roi Mohammed VI dans ce pays du sud de l’Afrique, durant l’année 2017, alors que l’initiative de créer une représentation diplomatique dans la république de Djibouti a été concrétisée lors de la visite du ministre djiboutien des Affaires étrangères au Maroc, à la fin de la même année.

Ces deux initiatives, souligne le quotidien, s’inscrivent dans le cadre de l’ouverture du Maroc sur de nouvelles contrées africaines à l’est et au sud du continent. Il faut dire que, depuis le retour triomphal du Maroc à l’Union africaine (UA), au début de l’année 2017, le royaume s’investit dans le continent et investit dans l'Afrique. En effet, des accords bilatéraux entre Rabat et plusieurs capitales africaines ont été signés, des conventions ont été scellées, des partenariats entre différents acteurs de l'activité dans le royaume et leurs homologues africains ont été conclus et des politiques ont été communément orientées pour promouvoir le développement du continent.

 

Le 360