Un homme vient à Settat d’écoper de trois ans de prison ferme en raison d’accusations d’attentat à la pudeur sous la menace, escroquerie et chantage. Il se faisait passer pour un MRE. Et promettait le mariage à de jeunes filles...

 

Sa victime aurait cru à ses mensonges. Il prétendait qu’il était Marocain résidant au Canada et qu’il souhaitait prendre une épouse. Et il ne cherchait pas une épouse canadienne ou occidentale… Mais une Marocaine. Et elle y a crû.

Aujourd’hui Le Maroc écrit : « Elle a cru aveuglément à ses paroles au point de se dénuder, à sa demande, devant la caméra de son smartphone. A partir de là il n’arrêtait pas de la faire chanter. D’abord, il a commencé à lui demander de l’argent tout en la menaçant de publier sur les réseaux sociaux les vidéos compromettantes ». Et après il lui a demandé d’avoir des relations sexuelles, selon le même média qui ajoute : « Elle lui a encore cédé »

Il en demandait trop, ce qui fit que la jeune demoiselle raconta tout à ses parents qui eux-mêmes en firent part aux autorités qui imaginèrent un piège pour lui mettre la main dessus. C’est là, à une énième demande d’argent, que la fille lui donna un RDV à proximité de la bibliothèque municipale de Settat. Il est venu, et la police l’a cueilli.

On trouva dans son téléphone les photos et vidéos de sa victime.

 

bladi