La France comptait 6,7% d’étrangers en 2015, selon une synthèse des chiffres de l’immigration sur la base du recensement de 2015 publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

 

« La population étrangère vivant en France s’élève à 4,4 millions de personnes, soit 6,7% de la population totale », écrit l’Insee, qui précise que les immigrés, c’est à dire des étrangers nés à l’étranger, représentent quant à eux 6,2 millions de personnes soit 9,3% de la population totale.

Ce chiffre, explique l’Insee, est dans la moyenne européenne, contrairement à l’Allemagne et le Royaume-Uni qui sont des pays « avec le plus grand nombre d’étrangers ».

Les Algériens sont la première nationalité des étrangers dans l’hexagone avec 12,8%, suivis des Marocains (12%), puis des Portugais (10,1%) et enfin des Italiens (4,6%).

Par ailleurs, toujours selon les statistiques de 2015 « 44,6% des immigrés vivant en France sont nés en Afrique et 35,4% sont nés en Europe ».

bladi