De nombreux Marocains recouraient aux services d'un réseau spécialisé dans l'obtention de titres de séjour dans des pays de l'Union européenne par des mariages blancs. La police espagnole vient de démanteler ce dernier. Les détails.

 

L'augmentation inhabituelle en 2015 du nombre d'inscriptions des étrangers sur les registres municipaux d'une localité de la ville espagnole d'Almeria, a mis la puce à l'oreille des autorités locales. Une enquête a ainsi été ouverte et a permis la découverte du pot aux roses.

Ce lundi 17 juillet, la Garde civile espagnole a annoncé "le démantèlement à Almeria d’un réseau spécialisé dans l’organisation de mariages blancs pour l’obtention de titres de séjour et qui ciblait principalement des ressortissants de nationalité marocaine".

"Les membres du réseau démantelé ciblaient principalement des personnes de nationalité marocaine en situation irrégulière dans des pays de l’Union européenne (UE) auxquelles ils proposaient des mariages arrangés leur permettant l’obtention de papiers en règle, en échange de sommes d'argent allant de 3.000 à 4.500 euros", précise la même source dans un communiqué.

Ainsi, 28 personnes ont été arrêtées. Elles sont poursuivies pour "usage de faux et atteinte aux droits des ressortissants étrangers". L'enquête, toujours en cours, concerne 11 autres personnes.

Les tâches étaient savamment réparties entre les membres du réseau démantelé. Certains se chargeaient de trouver les migrants et les femmes intéressés par les mariages blancs. D'autres s'occupaient de l'obtention d’un numéro de sécurité sociale et d'autres encore de l’enregistrement sur les registres municipaux.

 

Le360.ma