Encouragées par une affluence de plus en plus massive et une pléthore d'opportunités économiques offertes par cette grand-messe de l'industrie de la pêche, une trentaine d'entreprises nationales feront le déplacement dans la capitale de l'Europe pour y présenter la richesse et la diversité de l'offre marocaine et mettre en exergue l'évolution de l'industrie de transformation des produits de la mer dans le Royaume. 

Et les chiffres sont là pour le confirmer. Lors de la précédente édition, le «Seafood Expo Global», a attiré plus de 35.000 professionnels et plus de 1.700 exposants venus du monde entier. La participation marocaine a permis à nos entreprises de nouer des partenariats concrets avec leurs pairs et de décrocher d'importantes commandes de plusieurs millions de dirhams.

L'objectif recherché à travers la participation assidue à ce rendez-vous incontournable des professionnels de la pêche reste indubitablement la conquête de nouveaux marchés, le développement de futurs partenariats, la diversification des débouchés et partant la consolidation de la position du Maroc en tant que plateforme régionale de valorisation et d'exportation des produits de la mer.

En fait, cette mission économique s'insère dans une stratégie globale de promotion du label Maroc que le gouvernement s'applique à mettre en œuvre à travers une véritable politique de prospection de nouveaux marchés, l'appui aux entreprises exportatrices, la participation aux foires internationales et l'organisation de campagnes d'information et de communication qui mettent en valeur la qualité des produits marocains.

L'intérêt qu'attache le secteur marocain au «Seafood Expo Global», parait clairement tant à travers l'importance des entreprises nationales qui y prennent part chaque édition, qu'à travers l'espace d'exposition qu'elles occupent d'année en année et la qualité des produits mis en avant.

En effet, depuis leur toute première participation à cet évènement, le nombre des entreprises marocaines n'a cessé d'augmenter passant de cinq il y a 15 ans à 35 aujourd'hui. De même le pavillon marocain a constamment évolué, notamment en termes de superficie et d'agencement. Alors qu'il ne dépassait pas les 50 mètres carrés en 2000, il rassemble aujourd'hui le gratin des professionnels du secteur dans un imposant stand de 600 mètres carrés.

La multiplication par plus de 10 de la superficie du stand marocain en dit long sur l'immense potentiel halieutique du Maroc, premier en Afrique et le 25e producteur à l'échelle mondiale dans le domaine de la pêche maritime, avec une production annuelle dépassant un million de tonnes.

Le secteur de la pêche maritime contribue à hauteur de 2 à 3% du PIB marocain et représente plus de 55% des exportations alimentaires du pays et 16% des exportations totales. Il est aussi un secteur stratégique qui contribue aux équilibres macro-économiques et à la création d'emploi (660.000 en 2013).

En 2014, le Maroc a produit 1,3 million de tonnes de produits de la mer dont environ 500.000 tonnes ont été exportées. La production est destinée à 80% à approvisionner l'industrie de traitement des produits de la mer et 20% au marché local. Les exportations marocaines de poissons ont dépassé les 15,16 milliards de dirhams et la valeur ajoutée de ce secteur a augmenté de 33% depuis 2009.  

Yawatani / Lematin