Le conseil d’administration de L’ONCF, qui a eu lieu hier, jeudi, a mis en avant les performances de l’office pendant l’exercice 2018, ainsi que les perspectives pour l’année en cours.

 

Le chiffre d’affaires prévisionnel de L’ONCF, pour l’exercice 2019 devrait s’établir à 4 milliards de dirhams, avec des investissements de l’ordre de 3.3 milliards de dirhams, selon Telquel. Ce budget intervient dans le cadre de « la performance opérationnelle, proposant l’amélioration de la qualité du service, l’optimisation des charges et l’accompagnement de la dynamique nationale », a souligné le directeur général, Mohamed Rabie Khlie, lors du conseil d’administration.

Le directeur général s’est félicité des réalisations de l’office durant l’exercice précédent, qui ont atteint le chiffre de 3.4 milliards de dirhams avec une valeur ajoutée de 2 milliards de dirhams. Le lancement de la LGV, ligne grande vitesse, l’arrivée du train de grande ligne, ainsi que l’inauguration de nouvelles gares, figurent parmi les performances de l’office pendant l’année 2018.

Les « résultats directs en termes de bénéfices clients sont bien palpables », a déclaré le directeur général, se félicitant de l’amélioration des performances concernant le temps de parcours et la fréquence des navettes.

Le retour sur investissement s’est déjà fait sentir, lors des trois premiers mois d’exploitation de l’exercice en cours, avec une augmentation très significative du nombre de passagers aussi bien pour la ligne Al Boraq (TGV), que sur Al Atlas et le TNR.

bladi