Le groupe Managem est parvenu à améliorer ses résultats opérationnels dans un contexte de cours des métaux favorable et ce, malgré la dégradation des résultats de l’activité "argent" de la Société métallurgique d’Imiter.

 

Managem affiche de bonnes performances au premier semestre 2018 et améliore ses résultats opérationnels, compensant le repli de la production de sa filiale SMI. Son chiffre d’affaires s’est stabilisé à 2,47 milliards de dirhams, grâce à la forte contribution des activités cuivre et cobalt, représentant 54% du chiffre d’affaires consolidé.

L’Excédent brut d’exploitation (EBE) s’élève à 879 millions de dirhams, tiré par les bons fondamentaux de l’activité cuivre et la production renforcée de cobalt et de zinc. Portées par des cours des métaux en forte hausse, ces trois activités ont vu leur contribution globale augmenter de 23 points pour atteindre 85% de l’EBE consolidé. Le résultat d’exploitation affiche une progression de 11% par rapport au premier semestre 2017 retraité de l’opération Pumpi. On retient également une hausse de 40% du résultat financier, en lien avec la baisse significative de 30% de l’endettement du Groupe.

Le Résultat Net Part du Groupe ressort à 231 millions de dirhams, en hausse de 151% par rapport au RNPG du premier semestre 2017 retraité de la plus-value de cession de l’opération Pumpi. «Cette forte progression traduit la performance opérationnelle et financière du Groupe et sa résilience face à la baisse des résultats de sa filiale SMI», souligne Managem dans un communiqué.

Le premier semestre de l’année a été marqué par la réalisation d’avancées significatives dans la concrétisation de la stratégie de développement axée sur la prospection et la mise en valeur de projets à fort potentiel, notamment:


- Finalisation de l’étude de faisabilité du projet Or TRI-K en Guinée qui confirme la certification de plus de 1 million d’onces d’or de réserves;


- Lancement d’un projet d’extension de l’atelier de production de la cathode de Cobalt pour augmenter la capacité de traitement de 20%;


- Poursuite des travaux de construction d’une nouvelle usine au Soudan avec l’objectif de doubler la capacité de production actuelle à fin 2018;


- Démarrage des travaux de génie civil pour la construction d’une nouvelle ligne industrielle pour le traitement des résidus argentifères de SMI;


- Démarrage de la mine polymétallique Koudiat Aicha avec un objectif de 120 mille TTV/an;


- Avancement des travaux d’exploration et de l’étude de faisabilité du projet de Cuivre de Tizert au Maroc

S’agissant des perspectives du second semestre 2018, le groupe Managem anticipe une avancée significative dans la stratégie Or à travers la finalisation de l’accord de partenariat avec AVOCET Mining, sur le projet TRI-K, permettant d’augmenter sa participation à 70% dans la joint-venture.

le360