Le Groupe Banque populaire a franchi un cap dans son histoire. En effet, le produit net bancaire (PNB) a pour la première fois dépassé la barre des 15 MMDH. Globalement, le groupe a réalisé en 2015 des performances soutenues.

Les résultats du Groupe Banque populaire, pour l’exercice 2015, ont été présentés ce matin à Casablanca. Commentant les chiffres, Mohamed Benchaaboun, président du Groupe Banque populaire, a notamment mis l’accent sur le PNB de la banque qui a enregistré une croissance de 4% par rapport à l’année dernière.

«Le produit net bancaire (PNB) a dépassé, pour la première fois dans l’histoire de notre groupe, les 15 MMDH», s’est réjoui Benchaaboun. Le président du Groupe Banque populaire d’ajouter: «malgré un effort de provisionnement extrêmement important qui a été effectué par le groupe du fait de la montée des créances en souffrance, le résultat net part groupe (RNPG) a augmenté de 14,4% pour s’établir à 2,5 MMDH».

Au niveau des dépôts bancaires, la Banque populaire a maintenu sa part de marché à hauteur de 27%, une part de marché de l’ordre de 24,6% au niveau des crédits.

Saluant la contribution des filiales africaines, Mohamed Benchaaboun a fait savoir que pour ces dernières, «la croissance des dépôts a été de 20% et celle des crédits de 14%».

Globalement, le Groupe Banque populaire affiche, en 2015, des indicateurs d’activités et de performances «en amélioration notable» par rapport à 2014.

Le Conseil d’administration de la banque a ainsi décidé de distribuer un dividende de 5,75 DH par action, en augmentation de 50 centimes par rapport à l’année dernière.

Yawatani.com et les inspirations éco.