Sarah Zouak, diplômée de l'ESCEM Tours-Poitiers tente de faire évoluer les mentalités sur l'image de la femme musulmane dans le monde. Pour cela, elle a créée un projet nommé "Women Sense Tour in Muslim Countries" qui consiste à voyager à travers cinq pays musulmans en restant un mois dans chaque pays afin d' y réaliser un documentaire sur les femmes qui œuvrent pour l'émancipation et les droits des femmes musulmanes.
 
La jeune femme de 25 ans a déjà parcouru le Maroc, la Tunisie et la Turquie. Début avril, elle s'est envolée pour l'Indonésie, à Jakarta et pour finir, elle se rendra en Iran.
 
Comme le raconte Sarah, cette idée de projet vient du fait qu'elle en avait "marre d'entendre que la femme musulmane est passive et soumise". Pour mener à bien ce projet, Sarah s'est entourée d'une amie de sa promotion pour faire la première partie de son voyage et a réussi a financer son projet grâce à deux plate-formes de crowdfunding qui lui ont permis de récolter la somme de 10.000€.
 
La jeune femme s'est dite étonnée d'avoir réussi à mobiliser autant de femmes venant de pays si éloignés et d'avoir pu les convaincre de témoigner à travers une caméra. Elle rajoute également que ces femmes ont pour la plupart "reçu le soutient de leurs pères et de leurs maris" pour apparaître dans le documentaire. Ce qui l'a profondément touchée, c'est que certaines femmes "s'appuient sur le Coran pour lutter contre les violences conjugales".
 
Cependant, la jeune femme ne souhaite pas s'en arrêter là et a d'autres projets de prévus pour son retour en France. En effet, Sarah souhaite dès son retour d'Iran, parcourir les écoles et universités françaises pour y présenter son documentaire et faire réagir la population.
 
Yawatani