La 7ème Rencontre nationale du court-métrage amateur de Chefchaouen (FNCMAC) s’est ouverte mercredi, avec un vibrant hommage rendu au réalisateur et musicien marocain Kamal Kamal et une célébration de la culture de la Palestine.

Cet évènement a été l’occasion de jeter la lumière sur les œuvres de Kamal Kamal (Kamal Benaabid) dans le domaine cinématographique, de la musique et du scénario et sa passion de la littérature, des arts et de la poésie, en plus de ses riches contributions en matière académique.  

A cet égard, le réalisateur a affirmé que cet hommage l’encourage à multiplier ses œuvres dans les différents domaines de création et chercher le renouvellement en vue d’enrichir la créativité marocaine sous toutes ses  formes, ajoutant qu’il vise à souligner les belles valeurs de la société, à travers son engouement pour le cinéma, la littérature et les Beaux-Arts.

Kamal Kamal est le réalisateur de plusieurs longs métrages, dont Taif Nizar (2002), Symphonie marocaine (2005) et Sotto Voce (2013), un film qui a remporté en 2014 le Grand Prix du 15ème Festival national du film de Tanger (FNF) aux côtés de deux autres prix, ceux du son et de la musique originale. D’autre part, la séance d’ouverture de cette Rencontre, organisée par l’Association Talassemtane pour l’environnement et le développement, a été marquée par la célébration de la Palestine, invitée d’honneur de cet évènement.

Un hommage a donc été rendu au cinéma professionnel palestinien à travers la projection du film “Omar” du réalisateur  Hani Abou Assad.  
Le cinéma amateur de la Palestine a également été honoré lors de ce rendez-vous grâce à la projection de films dans la rubrique Panorama de la  FNCMAC.  S’ajoute à cela une rencontre culturelle et artistique avec la délégation palestinienne sur le cinéma professionnel et amateur dans ce pays et le mouvement culturel palestinien en général, sous l’occupation israélienne.

 

source : libe.ma http://www.libe.ma/%E2%80%8BVibrant-hommage-au-cineaste-Kamal-Kamal-a-Chefchaouen_a62760.html