Le 12 mai 2015, Artcurial met en vente 67 œuvres orientalistes dont six tableaux de Jacques Majorelle (1962-1996) à Paris.

Les lots phares sont les deux œuvres de Jacques Majorelle Souk à Bab Tarzout, estimé entre 150.000 et 200.000 €, et Nu dans les jardins Majorelle estimé entre 80.000 et 150.000 €. D’autres tableaux mettront à l’honneur le Maroc et l’Algérie, comme Le jour de l’Aïd, de José Cruz Herrera, estimé entre 30.000 et 40.000 €, ou encore Fête à Biskra, de Maurice Bompard, estimé entre 50.000 et 70.000 €.

Olivier Berman, directeur du département Orientalisme d’Artcurial, a expliqué : « Paris reste la place forte pour l’Orientalisme, et Artcurial y est le leader. Pour cette vacation, nous avons réussi à réunir un ensemble de six tableaux de Jacques Majorelle, dont nous détenons le record mondial aux enchères avec La Kasbah rouge, vendu à 1.315.818 € frais inclus, en juin 2009. »

Jacques Majorelle, né à Nancy, a baigné dans le milieu de l’Art Nouveau avec son père, ébéniste, avant d’étudier à l’École des Beaux-Arts de Nancy. Il expose ses peintures à Paris en 1908 pour la première fois et, en 1917, après plusieurs voyages, s’installe à Marrakech, au Maroc. Ses œuvres sont entrées dans les collections publiques du Musée des Beaux-Arts de Nancy et du Musée de l’École de Nancy.

 

Source : ArtMediaAgency