Les Casablancais découvrent, le long de la semaine des Journées du patrimoine qui se déroulent jusqu’au 22 avril, les trésors architecturaux et la richesse des sites patrimoniaux d'une ville cosmopolite.

L’édition 2015 des Journées du patrimoine de Casablanca met à l'honneur la ville palestinienne de Ramallah. À travers des visites guidées prévues ce weekend, les Bidaouis auront le plaisir de sillonner les rues de l'ancienne Médina avec ses remparts de 4 km, renfermant de magnifiques façades percées de balcons, et de visiter l'intérieur des bâtiments art déco, les trésors du début du XXe siècle dont la Banque du Maroc, le siège de la Wilaya, le tribunal, la Grande Poste et le consulat de France, autant de bâtiments chargés d'histoire. 
Des moments privilégiés qui permettent de visiter des lieux rarement accessibles au public et de redécouvrir le riche patrimoine de l'environnement quotidien.

Une invitation à voyager à travers le temps et l'espace en déambulant dans le labyrinthe des Habous, ou encore Hay Mohammadi et Roches Noires, quartiers nés de l'essor économique et industriel de Casablanca, autant de richesses architecturales et culturelles à côté desquelles on passe sans y prêter attention. Ces journées, dont c'est la 7e édition depuis la première en 2009, sont devenues, au fil du temps, l'un des grands rendez-vous culturels du printemps et constituent un formidable moment d'échanges et de rencontres intergénérationnels en partageant et en faisant connaître aux plus jeunes l'histoire de la ville. Elles offrent, en plus, des animations culturelles avec des expositions, projections de films, concerts, art de rue, workshop pour enfants et toute une journée consacrée aux élèves des établissements scolaires publics et privés.

Dans une déclaration à la presse en marge de cet événement, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Politique de la ville, Nabil Benabdallah a mis en relief l'importance de l'organisation de telles journées qui constituent un acte hautement citoyen, d'autant que le patrimoine revêt une dimension fondamentale dans le pays. «Les grandes villes du Royaume comme Casablanca et Rabat doivent entretenir ce patrimoine pour l'intégrer dans la ville et en faire une vitrine, afin qu'il ne soit plus figé, mais utilisé pour faire partie de l'existant», a souligné le ministre. C'est un acte de conscientisation qu'opère Casamémoire pour que les Casablancais, les jeunes et les écoliers puissent prendre connaissance de ce patrimoine, découvrir ce dont Casablanca regorge comme monuments, a ajouté Benabdallah, notant que son département est interpellé par ce genre d'actions dans la mesure où les opérations de maintien du patrimoine et de rénovation urbaine sont fondamentales pour le paysage urbain.

Source : LeMatin.ma

http://www.lematin.ma/journal/2015/casablanca_les-journees-du-patrimoine-devoilent-les-joyaux--architecturaux-de-la-ville/222024.html#sthash.7bptzE1C.dpuf