Yawatani

 Les deux miracles d’al-isrâ wal-mi‘râj (le voyage nocturne vers Jérusalem puis le voyage ascensionnel pour la rencontre de Dieu), spécifiques au dernier Messager (paix et salut sur lui) sont porteurs de leçons et de symbolisme qui transcendent le temps et l’espace.

L'unanimité (Ijmâ') des savants musulmans (la majorité) est établie sur le fait que ce voyage nocture miraculeux a bien eu lieu par le corps et l'esprit du dernier Messager (paix et salut sur lui) et non uniquement par son esprit. 

Il ne s'agit pas d'un rêve mais d'une réalité : un miracle parmi tant d'autres par lequel Allah a gratifié Son messager. 
Ces affirmations s'appuient sur le Coran et la sunna authentique.
 
Le Coran précise:« Gloire à Celui qui a fait voyager de nuit Son serviteur de la mosquée al-Haram à la mosquée lointaine dont Nous avons béni l'enceinte, et ceci pour lui montrer certaines de Nos merveilles. » Le Coran, sourate XVII ; 1. 
Le principal symbolisme de ce voyage nocturne est la rencontre et l’échange du Prophète de l’Islam (paix et salut sur lui) avec ses frères les autres Messagers de Dieu (paix sur eux) : en effet, le dernier Messager (paix et salut sur lui) a dirigé en qualité d’Imâm, à la Mosquée Al-aqsâ, à Jérusalem, la prière des autres Prophètes. Puis il monta vers les cieux s’entretenir avec chaque Prophète. 
Le lien est ainsi établi entre les cieux et la terre, entre le dernier Messager et ses frères qui l'ont précédé pour confirmer qu'il s'agit d'une même mission, d'un même objectif fondamental, leTawhîd. 
Le Prophète de l’islam (paix et salut sur lui) vit également Gabriel (paix sur lui) sous sa forme originelle :le Coran précise : « Et très certainement, il l’a vu en une autre occasion, près du Jujubier de l’extrémité, près de là est le Paradis de refuge : au moment où le Jujubier était couvert...Le regard ne chavira pas, et ne se rebiffa pas non plus. Très certainement, il a vu certains des plus grands Signes de son Seigneur » Le Coran, Sourate, 53, versets : 13 à 18. Ce voyage a été décrit dans les deux sourates al-Isrâ (Le Voyage nocturne, 17) et an-Najm (L’Étoile, 53) et entre autre également dans le Sahîh (authentique) d'al-Bukhârî, vol. 1, hadîth n° 345 et vol. 5, hadîth n° 227. Ce voyage a été effectué en quelques secondes (dans le référentiel de ce monde), mais il renferme des événements et des récits qui ont fait l'objet de plusieurs ouvrages (description détaillée du Paradis, de l'Enfer, des sept Cieux et rencontre avec les autres prophètes, etc.) ; ce qui explique que le temps est une notion relative. Dans l'autre monde, la vie est éternelle et le temps n'a pas les mêmes dimensions. Et Dieu fait ce qu'Il veut. Il n’y a pas de preuve claire indiquant le mois ou la date exacte où cet événement se produisit. En fait, de nombreuses narrations existent à cet égard mais aucune n’est concluante. Néanmoins, bien que l’unanimité ne soit pas établie sur sa date exacte, cet événement a eu lieu selon certains historiens le 27 du mois sacré de Radjab de l’année 620 (un an et demi avant l’hégire). 
L’événement se place donc après « L’Année du Chagrin » (619-620) (‘âm Al-Huzn) (en l’an 10 de la mission du Prophète) année au cours de laquelle le Prophète perdit ses meilleurs soutiens, son épouse Khadija, mère des croyants et son oncle et protecteur Abû Tâlib. Après avoir passé trois années d’exclusion et de réclusion durant lesquelles il a souffert de famine et de privations. 
C'est comme si cet évènement était une consolation pour le bien aimé et un message sublime de soutien pour lui afin de lui confirmer que le monde des cieux témoigne de sa prophétie même si beaucoup d'habitants de la terre continue à nier les évidences! Terminologie: 
Al-isrâ’ : veut dire le voyage nocturne du Prophète Muhammad (paix et salut sur lui) qui l'a conduit de la Mecque à Jérusalem. 
Al-mi`râj : veut dire l’ascension du Prophète (paix et salut sur lui) jusqu’au « Lotus de la limite » (Sidrat Al-Muntahâ). 
Quelques détails: 
Il s’agit donc du voyage nocturne de Sidna Muhammad (paix et salut sur lui) qui l'a conduit de la Mecque à Jérusalem d'où il s’est élevé dans les cieux : le Prophète parvient d’abord au 1er ciel où il salue au passage Adam, père du genre humain. Dans les six autres cieux, Il rencontre ses pères spirituels et frères, les Prophètes, Noé, Yusuf, Moïse, Idriss et Jésus. Au 7ème ciel il trouve l’ami de Dieu, Ibrahim Al Khalil, à « Al-Beit Al-Ma’mur ». Le Prophète est ensuite transporté vers le « Lotus de la limite » (Sidrat Al-Muntaha) qui est à la droite du Trône de Dieu et au-delà de laquelle personne ne sait ce qu’il y a. Le Coran dit à ce sujet dans la Sourate An-najm : « Par l’étoile à son déclin, votre concitoyen ne s’égare et n’erre pas. Il ne parle pas selon son impulsion, ce qu’il relate est uniquement une révélation inspirée que lui a enseigné (L'Ange Gabriel) un être d’une force prodigieuse, doué de sagacité; c'est alors qu'il se montra sous sa forme réelle (angélique), alors qu’il était à l’horizon supérieur. Puis l’être s’approcha et demeura suspendu à la distance d’une portée d’arc ou moins encore. Dieu révéla ainsi à son serviteur ce qu’il révéla. Le cœur n’a pas menti en ce qu’il a vu. Le prendrez-vous à partie parce qu’Il voit ? Et certes, Il l’a vu une autre fois près du Lotus de la limite, non loin de l’asile paradisiaque. Lorsque le Lotus fut couvert par ce qui le couvre ! Le regard ne dévia point et n’outrepassa point. Des signes de Son seigneur, il vit les plus grands ». 
C’est dans cette nuit à l’endroit sublime que Dieu lui donna l’ordre d’exiger des croyants 50 prières par jour, réduites progressivement à cinq par jour, mais comptées 50 prières en mérites…Cela montre ainsi la grand importance de la prière canonique (pilier fondamental de la religion) qui a été révélée sans intermédiaire au-delà des sept cieux !  Ensuite le Prophète (paix et salut sur lui) redescend sur Beit Al Maqdis (à Jérusalem), enfourche à nouveau la monture ailée et de là rentre à la Mecque. 
... Par cette occasion bénie porteuse de messages, de leçons et de symboles universels, nous avons le plaisir de partager avec vous ci-dessous une conférence donnée dans le cadre du dialogue interreligieux au sujet de Jérusalem : 
Jérusalem dans la tradition islamique : première Qibla et troisième lieu sacré

 

Par  Dr Tarik Abou Nour. Source : Doctrine Malikite

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Hadith du jour

  • روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم 
    ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما هي يا رسول الله بأبي أنت وأمي 
    فقال: تعطي من حرمك وتصل من قطعك وتعفوا عن من ظلمك ، فإذا فعلت ذلك يدخلك الله الجنة" 
     Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous a indiqué le meilleur des comportements qui rend le jugement d’Allah plus facile et mène au Paradis par la Miséricorde d’Allah : « …Donne à celui qui t’a privé, renoue (maintient le lien) avec celui qui a rompu avec toi et pardonne à celui qui a été injuste envers toi. »
     Rapporté par At-tabarânî, Al-hâkim et Al-bazzâr

    arrow" data-quotes-content> روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما Lire la suite

    روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم 
    ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما هي يا رسول الله بأبي أنت وأمي 
    فقال: تعطي من حرمك وتصل من قطعك وتعفوا عن من ظلمك ، فإذا فعلت ذلك يدخلك الله الجنة" 
     Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous a indiqué le meilleur des comportements qui rend le jugement d’Allah plus facile et mène au Paradis par la Miséricorde d’Allah : « …Donne à celui qui t’a privé, renoue (maintient le lien) avec celui qui a rompu avec toi et pardonne à celui qui a été injuste envers toi. »
     Rapporté par At-tabarânî, Al-hâkim et Al-bazzâr

    روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم 
    ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما هي يا رسول الله بأبي أنت وأمي 
    فقال: تعطي من حرمك وتصل من قطعك وتعفوا عن من ظلمك ، فإذا فعلت ذلك يدخلك الله الجنة" 
     Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous a indiqué le meilleur des comportements qui rend le jugement d’Allah plus facile et mène au Paradis par la Miséricorde d’Allah : « …Donne à celui qui t’a privé, renoue (maintient le lien) avec celui qui a rompu avec toi et pardonne à celui qui a été injuste envers toi. »
     Rapporté par At-tabarânî, Al-hâkim et Al-bazzâr

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois