Yawatani

Par Tarik Abou Nour et doctrine-malikite.fr extrait du Livre:«L'essentiel sur le dernier Messager (paix et salut sur lui)», par Tarik Bengarai, Ed. Iqra, 2éme édition augmentée, Paris, 2013.

Avant propos :

Le dernier Messager (paix et salut sur lui) se prénomme Muhammad et Ahmad, tous deux dérivés du 'Hamd' qui signifie la louange, ce qu’on peut traduire par « le louangé » ou « le très loué » ou encore « le digne de louange ».
Le bien aimé Prophète(paix et salut sur lui) est la meilleure des créatures et le plus digne d’être loué après Allah. Allah Lui-même l’a loué et a loué son caractère sublime dans le Coran. Il est qualifié dans le Coran par le Prophète « envoyé comme Miséricorde aux mondes (rahmatan lil’âlamîn) », le Prophète « au caractère sublime (innaka la’alâ khuluqin ‘azîm) », « le miséricordieux plein de compassion (raoufun rahîm) pour les croyants », « lumière éclairante (sirâjan munîrâ) »...

L’Envoyé de Dieu (paix et salut sur lui) a dit: «En vérité, Allah me fit le sceau des Prophètes pendant qu'Adam était entre eau et argile»[1].
Le Prophète -que la Bénédiction et la Paix soient sur lui - a dit: « Je suis le seigneur (Seyyid) des fils d’Adam sans orgueil. »[2]
NB: Ici le mot ‘Seyyid’ peut se traduire par ‘seigneur ou maître’ qui marque le degré noble du Prophète, mais cela n’implique aucune divinisation du Prophète qui reste bien sûr une créature de Dieu l’Unique divinité.
«أنا سيد ولد آدم و لا فخر، آدم فمن دونه من الأنبياء تحت لوائي»
حديث صحيح لغيره- 
أخرجه أبو يعلى في «مسنده» 13/480-481/7493- 
و ابن حبان في «صحيحه»14/398/6478


De son vivant (paix et salut sur lui) il a récompensé des poètes pour avoir fait son éloge.[3]


Question:

Quelle est la signification du hadith « ... n'exagérez pas dans mon éloge comme les chrétiens l'ont fait avec 'Isa (Jèsus) fils de Maryam (Marie) » ?

Réponse du Shaykh Al-kawthari:

Le hadith auquel vous faites référence a été rapporté par l'imâm al-Bukhârî dans son Sahih, d'après Sayyiduna 'Umar ibn al-Khattâb (qu'Allâh l'agrée) qui a entendu le Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, dire : « n'exagérez pas dans mon éloge comme les chrétiens l'ont fait avec le fils de Maryam, car je ne suis qu'un serviteur. Désignez moi donc comme le Serviteur d'Allâh et Son Messager. » (Sahih al-Bukhârî, n°3445)

La signification de ce hadith est très claire et simple, on doit éviter l'exagération dans l'éloge du Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, comme l'ont fait les chrétiens avec Sayyiduna 'Isa (que la paix soit sur lui). Tout ce qui est moindre que cela est implicitement permis par ce hadith.

Maintenant, il nous faut préciser comment les chrétiens ont exagéré dans leur révérence envers Saiyyduna 'Isa (que la paix soit sur lui). Ils ont exagéré leur éloge de notre maître 'Isa (que la paix soit sur lui) au point de le considérer tel un dieu, le fils de Dieu ou comme l'un de Ses partenaires. Ainsi, il est totalement interdit, et une mécréance d'exalter le Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, en le considérant comme un dieu, le fils de Dieu ou l'un de Ses associés.

Allâh exalté est unique dans Son essence et Ses attributs, comme l'imâm al-Tahawî (qu'Allâh le prenne en miséricorde) le précise : « Nous disons à propos de l'unicité d'Allâh (tawhîd) qu'Allâh est Unique, sans associé. » (al 'Aqida al Tahawiyya)

Le célèbre commentateur du Sahih al-Bukhârî, Imam al Hafîdh ibn Hajâr al-'Asqalânî (qu'Allâh le prenne en miséricorde) dit dans l'explication de ce hadith, citant Ibn al-Jawzî : « La raison derrière cette interdiction [c'est-à-dire d'exagérer dans l'éloge du Prophète, paix et salut sur lui, ] est due à ce qui a été mentionné dans le hadith de Mu'adh, lorsqu'il (Sayyiduna Mu'adh, qu'Allâh l'agrée) a demandé la permission au Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, de se prosterner devant lui. Le Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, lui interdit. Ainsi, le Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, craignait qu'une personne puisse exagérer encore plus, il a donc été prompt dans l'interdiction de telles exagérations en insistant dessus. Ibn at-Tîn a dit : la signification de « n'exagérez pas dans mon éloge » est de ne pas faire l'éloge comme les chrétiens. A tel point que certains ont exagéré jusqu'à le considérer (Sayyidina 'Isa, la paix soit sur lui) un associé de Dieu. D'autres ont prétendu qu'il était Dieu Lui-Même, tandis que d'autres disent qu'il est le fils de Dieu. » (Ibn Hajâr al 'Asqalanî, Fath al Barî, hadith n°6830)

Le passage précédent tiré du plus grand commentaire du Sahih Bukhârî indique très clairement que l'interdiction vise le fait de donner au Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, le rang et le statut d'Allâh d'une manière ou d'une autre. Il n'est pas Dieu, ni son associé, ni son fils. Il est le Serviteur d'Allâh et Son bien-aimé Messager, paix et salut sur lui. Un homme, une créature d’Allah, missionné par Allah.

Ce hadith n'interdit en aucune façon de faire l'éloge du bien-aimé d'Allâh amplement et excessivement. On doit au Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, (après Allah) notre guidance vers la lumière de l’Islam. Il est notre maître, notre bien-aimé, notre intercesseur et guide.Il est le meilleur des créatures d’Allah. Nous l'aimons énormément, plus que toute chose et toute personne en ce monde. Nous devrions donc appeler la bénédiction sur lui et faire son éloge autant que nous le pouvons. Si nous ne faisons pas l'éloge du Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, et ne l'honorons pas, qui allons nous donc complimenter ?!

Tant que l'on ne considère pas le Messager d'Allâh, paix et salut sur lui, comme l'égal d'Allâh exalté et ne lui attribuons pas la divinité, il n'y a rien de mal dans l'exagération dans son amour et son éloge, comme l'a dit si élégamment l'auteur d'al Qasidat al Burda, l'imâm al Busayrî (qu'Allâh le prenne en miséricorde) :
« Délaisse uniquement ce que les chrétiens ont prétendu à propos de Jésus[4] et fait l’éloge que tu veux à son propos.
Tu peux attribuer à sa personne toute la noblesse possible et à sa valeur toute la grandeur qui te plaira, car le mérite de l’Envoyé d’Allah est si illimité qu’on ne saurait l’exprimer verbalement...» 

Et Allâh sait mieux

Muhammad ibn Adâm al-Kawtharî, Darul Iftaa, Leicester, UK
Essaie de traduction la fatwa originale sur le site qa.sunnipath.com/

Le shaykh al-Bûsirî dans sa célèbre Burda écrit à propos du dernier Messager: « Délaisse uniquement ce que les chrétiens ont prétendu à propos de Jésus (paix sur lui) et fait l’éloge que tu veux à son propos.
Tu peux attribuer à sa personne toute la noblesse possible et à sa valeur toute la grandeur qui te plaira, car le mérite de l’Envoyé d’Allah est si illimité qu’on ne saurait l’exprimer verbalement...
Tout ce que l’on sait sur lui, c’est qu’il appartient à l’espèce humaine et qu’il demeure la meilleure de toutes les créatures de Dieu.
...Quel merveilleux physique que celui du Prophète, rehaussé d’un éminent caractère ! Il était remarquable tant par sa beauté que par sa gaîté et son sourire (Bishr).
Il était comparable à la fleur par sa délicatesse, à la pleine lune par son haut rang, à la mer par sa générosité, au temps par ses desseins (et sa grande volonté).
..» 
Voir Al-Burda (le manteau) de Sharaf ad-Dîn al-Bûsîrî, traduit et commenté en français par Hamza Boubakeur (ancien recteur de la mosquée de Paris), imp. TIPE, Montreuil, 1980. Al-Burda est un poème très célèbre et très populaire consacré à l’éloge du Prophète Muhammad (paix et salut sur lui).

Article lié:
L'amour du dernier Messager(paix et salut sur lui) et sa noble famille.

Notes de bas de page et références:
________________________________________
[1] Rapporté par Al-hâkim dans le « Mustadrak » (2/417,600) et At-tbarânî dans son « Kabîr » (18/253).
[2] Tradition rapportée par At-tirmidhî et par Ibn Hibbân dans son authentique (14/398/6478).
[3] On cite utilement les poètes du Prophète : Hassân Ibn Thâbith, Abdellah Ibn Rawâha et Ka’ab Ibn Mâlik ; Ka’ab Ibn Zuhayr a fait une très belle Qasida d’éloge du Prophète…
وقال محمد بن سالم بن نصر بن سالم في صدر شرح قصيدة الإمام العلامة جمال الدين أبي عمر وعثمان بن أبي بكر المالكي المعروف بابن الحاجب في علمي العروض والقوافي : وبعد ، فالشعر ديوان العرب ، وترجمان الأدب ، مدح به النبي صلى الله عليه وسلم وسلم وأثاب عليه ، وأدنى مادحيه ، وأمر بمناضلة مشركي قريش ومعارضتهم وهجوهم مقابلة لما [ ص: 198 ] تعرضوا إليه من أذى المسلمين وهجوهم ، وقال في حق حسان بن ثابت رضي الله عنه : { إن حسان مؤيد في شعره بروح القدس 
[4] L’islam dénonce la divinisation de Jésus (paix sur lui), il n’est ni Dieu ni fils de Dieu. Dieu n’a ni fils ni femme ni associé, Il a créé toute chose et n’a aucun égal. La révélation coranique a consacré une place d’honneur pour Jésus et sa mère la vierge Marie (voir Sourate Maryam (Marie)) sans pour autant les diviniser ! Jésus (paix et salut sur lui) est un homme (une créature de Dieu) : il est le Verbe de Dieu et il a été créé de l’Esprit de Dieu : d’une mère sans père comme Adam a été créé sans père ni mère : de l’esprit de Dieu aussi. Pour les musulmans, Dieu a remplacé Jésus au moment où ses ennemis voulaient le crucifier et l’a élevé chez Lui.

http://www.souk-ul-muslim.fr/le-prophete-muhammed/2447-l-essentiel-sur-le-dernier-messager-2nd-edition-augmentee-tarik-bengarai-iqra.html

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Hadith du jour

  • روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم 
    ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما هي يا رسول الله بأبي أنت وأمي 
    فقال: تعطي من حرمك وتصل من قطعك وتعفوا عن من ظلمك ، فإذا فعلت ذلك يدخلك الله الجنة" 
     Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous a indiqué le meilleur des comportements qui rend le jugement d’Allah plus facile et mène au Paradis par la Miséricorde d’Allah : « …Donne à celui qui t’a privé, renoue (maintient le lien) avec celui qui a rompu avec toi et pardonne à celui qui a été injuste envers toi. »
     Rapporté par At-tabarânî, Al-hâkim et Al-bazzâr

    arrow" data-quotes-content> روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما Lire la suite

    روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم 
    ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما هي يا رسول الله بأبي أنت وأمي 
    فقال: تعطي من حرمك وتصل من قطعك وتعفوا عن من ظلمك ، فإذا فعلت ذلك يدخلك الله الجنة" 
     Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous a indiqué le meilleur des comportements qui rend le jugement d’Allah plus facile et mène au Paradis par la Miséricorde d’Allah : « …Donne à celui qui t’a privé, renoue (maintient le lien) avec celui qui a rompu avec toi et pardonne à celui qui a été injuste envers toi. »
     Rapporté par At-tabarânî, Al-hâkim et Al-bazzâr

    روى البزار والطبراني والحاكم عن أبي هريرة رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم 
    ثلاثٌ من كن فيه حاسبه الله حساباً يسيراً وأدخله الجنة برحمته قالوا وما هي يا رسول الله بأبي أنت وأمي 
    فقال: تعطي من حرمك وتصل من قطعك وتعفوا عن من ظلمك ، فإذا فعلت ذلك يدخلك الله الجنة" 
     Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous a indiqué le meilleur des comportements qui rend le jugement d’Allah plus facile et mène au Paradis par la Miséricorde d’Allah : « …Donne à celui qui t’a privé, renoue (maintient le lien) avec celui qui a rompu avec toi et pardonne à celui qui a été injuste envers toi. »
     Rapporté par At-tabarânî, Al-hâkim et Al-bazzâr

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois