Yawatani

Les participants à un colloque international sur la diplomatie religieuse et les défis de la sécurité et de la stabilité régionales, ont appelé, depuis Oujda, à la promotion de l’islam du juste milieu, avec en tête le modèle marocain basé sur les constantes religieuses spécifiques et immuables, à savoir le dogme achaârite, le rite malékite et le soufisme sunnite.

Les participants à cette rencontre internationale, qui s’est achevée vendredi en fin d’après-midi, ont recommandé la création d’équipes transnationales chargées de définir les valeurs communes, et partant réduire les divergences héritées des conflits antérieurs, dont les causes relèvent désormais du passé. Ils ont souligné la nécessité d’encourager les actions de communication et de sensibilisation en matière de diplomatie religieuse, en s’appropriant les nouvelles technologies d’information et en multipliant les partenariats et les initiatives de jumelage entre les instances africaines de gestion des domaines y afférent, notamment l’enseignement, la recherche scientifique et les affaires religieuses. Les participants ont appelé également à réhabiliter les centres de rayonnement scientifique et spirituel au niveau du continent africain notamment ceux aux dimensions transnationales, pour renforcer les liens de fraternité et de coopération dans ce cadre.

Un appel a été lancé par ailleurs pour la création d’une institution internationale pour promouvoir le dialogue entre les religions, en la dotant d’annexes à travers les différentes régions du monde. Ladite institution sera chargée de prévenir les différends à caractère religieux en intervenant auprès des instances internationales en qualité de médiateur.

Les participants ont incité les gouvernements à faire face aux différentes formes d’agression à caractère religieux et aux discours de haine à l’égard de leurs citoyens, dans une conjoncture marquée par la montée d’une vague de haine contre les musulmans dans certains pays occidentaux.

Ils ont recommandé également aux gouvernements de mettre à profit les expériences pionnières en matière de gestion des affaires religieuses, notamment celles des pays connus pour leur pluralisme religieux, avant d’inviter les instances en charge des secteurs de l’éducation et de l’enseignement à accorder plus d’intérêt à la chose cultuelle et aux valeurs spirituelles en inculquant aux nouvelles générations les valeurs de paix, de tolérance et de la différence.

Initiée par l’université Mohammed 1er d’Oujda, le colloque international sur la « Diplomatie religieuse et défis de la sécurité et de la stabilité régionales » a connu la participation de diplomates, de chercheurs et d’universitaires marocains et étrangers.

Cette rencontre de deux jours a été l’occasion pour les participants de débattre du rôle de la diplomatie religieuse et de son importance dans la politique étrangère et dans l’instauration de la paix et la promotion de la culture de dialogue entre les religions et les civilisations dans le monde.

lire la suite sur lemag

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Hadith du jour

  • Le Prophète (paix et salut sur lui) portait en cours de prière Oumama ou Oumayma sa petite fille (fille de Zaynab (que Dieu l'agrée)) et quand il s'incline il l'a Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois