Le procès des 24 inculpés dans l’affaire de Gdim Izik reprend, aujourd’hui, devant la Cour d’appel de Salé.

Ce lundi, Mohamed Ayoubi, le 25e accusé mis auparavant en liberté provisoire, devra également comparaître devant la Cour.

Cette audience est la quatrième depuis le renvoi de l’affaire vers la Chambre criminelle près de la Cour d'appel de Salé. À l’origine de ce revirement, la Cour de cassation. Rappelons que l’examen de cette affaire avait été reporté le 25 janvier dernier par la Cour d'appel, qui avait accepté la demande de la défense de soumettre les accusés à une expertise médicale, mais rejeté la requête de leur accorder la liberté provisoire.

La dernière audience avait connu une série de dérapages. Les familles des accusés ont scandé des slogans séparatistes au moment où les familles des victimes ont brandi plusieurs pancartes sur lesquelles étaient mentionnées leurs revendications, notamment celles de se constituer partie civile.

De son côté, la défense des accusés s’est montrée divisée sur la démarche à adopter vis-à-vis du déroulement de l’affaire. Me Abdelaziz Nouaydi, qui assurait la défense du principal accusé, Ennama Asfari, a fini par se retirer de l’affaire. En cause, "les propos séparatistes qui ont marqué les arguments de Joseph Breham, membre du collectif de défense des accusés". 

 

lire la suite sur huffspot

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Yawatani TV

Flash Info

Retrouvez-nous sur Facebook

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois

Ecouter la radioNewsletter