L’Algérie peut-elle cacher encore longtemps les abus de toutes sortes qui se produisent dans les camps de Tindouf, où vivent des milliers de sahraouis à la merci du Polisario qui tient d’une main de fer ces campements échappant à tout contrôle international ?

La question se pose à nouveau avec la multiplication des rapports des ONG internationales, parmi lesquelles Amnesty International, sur les graves violations des droits de l’Homme commises depuis quatre décennies dans les camps de Tindouf, en Algérie.

Plus préoccupant encore, tant que ces graves abus demeurent impunis, le Polisario continue d’exercer d’autres violations, notamment celles du droit à la libre expression et à la libre circulation contre les populations sahraouies séquestrées dans les camps.

Ces violations des droits fondamentaux des populations retenues contre leur gré dans les camps de Tindouf, s’accompagnent de pratiques d’intimidations dans lesquelles le front Polisario est devenu expert.

Cela n’échappe pas à la vigilance des défenseurs des droits humains, ni à la justice. A l’exemple des poursuites intentées par l’Audience Nationale, la plus haute juridiction en Espagne, contre le chef du Polisario. Accusé de crimes contre l’humanité et torture, Bahim Ghali ne peut ainsi plus se déplacer en Espagne ou nulle part ailleurs en Europe.

Mais si le Polisario peut se dérober aux condamnations internationales en tant que mouvement qui revendique avec le soutien d’Alger, l’indépendance du territoire du Sahara occidental dans le sud du Maroc, ce n’est pas le cas de l’Algérie en sa qualité d’État.

Pourtant, les autorités algériennes continuent de faire la sourde oreille. En particulier, l’Algérie continue d’ignorer les appels du Conseil de sécurité de l’ONU pour autoriser le recensement des populations sahraouies dans ces camps. 

lire la suite sur lemag

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Yawatani TV

Flash Info

Retrouvez-nous sur Facebook

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois

Ecouter la radioNewsletter