Les autorités marocaines ont annoncé un retrait unilatéral de la zone de Guergarate, au Sahara marocain, après un entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres.

« Le Royaume du Maroc prend note avec intérêt de la déclaration, rendue publique le Samedi 25 février 2017, par le porte-parole du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, concernant la situation grave dans la zone de Guergarate au Sahara marocain. », indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié ce dimanche.

Pour faire suite à l’entretien téléphonique entre le roi et Antonio Guterres, le souverain a ordonné le retrait immédiat de la zone pour que « la demande du Secrétaire général soit respectée et appliquée dans l’immédiat ».

Le Maroc espère que cette décision permettra de « revenir à la situation antérieure de la zone concernée, de préserver intact son statut, de garantir la fluidité du trafic routier normal et, ainsi, de sauvegarder le cessez le feu et renforcer la stabilité régionale. », conclut le communiqué.

 

bladi