L’habituelle visite n’est pas encore confirmée. Les hôteliers et loueurs de voitures craignent pour leur chiffre d’affaires estival

Viendra, viendra pas? L’habituel séjour estival du roi Salman d’Arabie saoudite à Tanger ne manque pas de causer quelques insomnies aux opérateurs touristiques de la ville. Et pour cause, le monarque saoudien avait pour habitude d’arriver dès la première semaine suivant le Ramadan et de rester durant tout l’été dans son palais de Jbilat, à quelques kilomètres du Cap Spartel.

Or jusqu’à maintenant, pas un seul indice ne permet de confirmer l’approche de cette visite. Même le yacht du monarque, qui habituellement le précédait au port de Tanger-ville, n’a pas encore fait son apparition. Entre-temps, les rumeurs les plus folles circulent actuellement et font allusion au refroidissement des relations entre les deux pays suite au dossier de candidature pour le Mondial 2026.

Le monarque possède un somptueux complexe résidentiel sur la plage de Jbilat et il y séjourne avec une partie de sa cour. Le reste de sa suite réside dans les hôtels et villas meublées de la ville. Les années précédentes, la visite du roi Salman s’est traduite par la réservation de près de 800 chambres durant plus de 45 jours, une véritable affaire que les hôteliers auraient de la peine de voir s’échapper.

Ce séjour n’attise pas seulement l’appétit des hôteliers. Les agences de location de véhicules aussi sont très intéressées par la visite du chef d’Etat saoudien. Plusieurs centaines de véhicules dont une grande partie des limousines de luxe sont mobilisées lors de chaque séjour pour transporter les membres de la suite du roi, et une annulation ou raccourcissement du séjour pourrait entraîner une perte sèche pour le secteur.

A noter que l’histoire d’amour du roi Salman avec Tanger date d’il y a longtemps. Ce dernier aimait passer la saison estivale dans sa résidence pieds dans l’eau depuis qu’il était jeune prince. Il y a construit en effet un palais digne des mille et une nuits qui, chaque année, subit de grandes transformations pour réparer les effets de la brume marine.

Ce complexe de luxe dispose de tous les éléments nécessaires pour son confort avec une grande tente pour les soirées face à la mer et même d’un héliport. Autour du palais se situent diverses installations avec des résidences pour la cour rapprochée du monarque ainsi que des équipements annexes dont une clinique.

L'économiste